Présentation du restaurant

Un siècle de souvenirs

Restaurant brasserie Strasbourg Alsace Au dauphinIci se trouvait au moyen-age un très ancien hôtel colonial qui servait de siège à la prévôté du Grand Chapitre de la Cathédrale.

La brasserie fut fondée par J.G. Muller en 1770 à l'enseigne "Au Dauphin d'Or". Il orna son établissement d'une magnifique enseigne en fer forgé qui existe toujours dans les collections de la brasserie Kronenbourg.

En 1789, J.G. Muller céda son affaire à J.D. Lauth. Ce dernier dut estimer qu'il n'était pas prudent, sous la Révolution, de faire étalage de son or, même sous forme d'une enseigne, et se contenta d'appeler son établissement "Au Dauphin", nom qui lui est resté.

Le "Dauphin" appartint ensuite à divers propriétaires, avant d'être acheté en 1854 par L.A. Laemmermann, qui descendait d'une vieille famille de brasseurs strasbourgeois. Sous sa direction, le "Dauphin" connutdes jours brillants.

Dans son livre "De Paris à Strasbourg et Bâle", Molieri relate en 1862 : "A Strasbourg, on se réunit le soir dans les brasseries pour y goûter deux plaisirs allemands qui tendent de plus en plus à devenir français : boire de la bière et fumer. Une des brasseries les plus curieuses à visiter est celle du Dauphin".  

Lorsque L.A. Laemmermann cessa d'exploiter l'établissement en 1868, il le loua à la Brasserie de Kronenbourg, l'immeuble restant propriété de la famille Laemmermann. Actuellement, il est la propriété de la ville de Strasbourg.

En 1944, l'immeuble est démoli par un bombardement. Aujourd'hui reconstruit, la brasserie "Au Dauphin" retrouve la vie, transformé, modernisé, mais les vieux souvenirs demeurent attachés à ses murs.